Cinq personnes dont quatre gendarmes burkinabè ont été tuées par l’explosion d’un engin artisanal (IED) au passage de leur véhicule vendredi à Boungou, localité de l’est du Burkina Faso, en proie des attaques similaires attribuées aux djihadistes, ont indiqué samedi des sources sécuritaires à l’AFP.

« Un véhicule de la gendarmerie, en mission d’escorte, a sauté sur un engin artisanal à Boungou, tuant quatre gendarmes », a déclaré à l’AFP une source sécuritaire. Une autre source sécuritaire a confirmé cette information, ajoutant qu’un civil avait « également péri ». Agence

 

AlloAfricaNews