La Banque mondiale a annoncé lundi la mobilisation d’environ 200 milliards de dollars de financements de 2021 à 2025 pour aider les pays en développement face au changement climatique, soit un « doublement » par rapport à la période précédente.

Cette annonce, qui intervient juste après le début de la 24e Conférence de l’ONU sur le climat en Pologne (COP24), « envoie un signal important à la communauté internationale, pour qu’elle fasse de même », a déclaré la Banque dans un communiqué.

Les impacts du dérèglement climatique « n’ont jamais été aussi graves » et doivent pousser la communauté internationale à « faire beaucoup plus » pour le combattre, a plaidé dimanche la responsable climat de l’ONU au premier jour de la COP24. Agence

 

AlloAfricaNews

LEAVE A REPLY

Votre commentaire :
Votre nom :