L’Union Européenne (UE) va financer en 2019 au Congo six projets à fort impact environnemental d’un montant global de 8,5 milliards F CFA, soit 13 millions d’euros afin d’améliorer les conditions de vie de la population, a informé Raul Mateus Paula, l’ambassadeur de l’UE au Congo.

Quatre projets portant sur la conservation des ressources naturelles et développement durable du Parc national d’Odzala-Kokoua, la conservation de la biodiversité du Parc national de Nouabalé-Ndoki, la conservation et gestion participative de l’aire protégée de Messok-dja, le programme de gestion durable de la faune au nord du Congo seront financés à hauteur de 7,8 milliards F CFA, 12 millions d’euros.

L’annonce a été faite hier à jeudi à Brazzaville par Raul Mateus Paula, l’ambassadeur de l’UE au Congo. Les deux autres projets seront exécutés avec un financement de 655 millions F CFA, soit 1 million d’euros. Dans le premier, l’accent sera mis sur la lutte pour la réduction de la pauvreté de la population autochtone du Congo et l’autre porte sur l’évaluation de la dette publique congolaise.

«A travers ce financement l’Union européenne, réaffirme son engagement à poursuivre ses efforts pour une gestion durable et responsable des écosystèmes et de la biodiversité, pour la réduction de la pauvreté au Congo et pour la protection des personnes vulnérables et la facilitation du suivi citoyen des politiques publiques gouvernementales en ciblant la question de la dette », a indiqué Raul Mateus Paula.

En outre, le diplomate européen a invité les bénéficiaires des financements à les utiliser à bon escient, avant de conclure que « ce financement réaffirme aussi le rôle de partenaire politique et économique de l’UE pour le Congo». APA

 

AlloAfricaNews