Lukwesa Morin, Miss African Union diaspora 2018, avec Dr. Arikana C. Quao et King Peggy. AlloAfricaNews

Le premier concours de beauté Miss African Union diaspora 2018 s’est déroulé dans la nuit de vendredi à samedi dans un grand hôtel à Washington, aux Etats-Unis.

Candidates représentant 17 pays du continent y ont participé, en présence des centaines de spectateurs dont des ambassadeurs africains accrédités dans la capitale fédérale.

L’ouverture de la cérémonie a été marquée par un défilé sur le tapis rouge, suivi d’une série de présentation artistique et culturelle.

Participantes au premier concours de beauté Miss African Union diaspora 2018. AlloAfricaNews

Le concours de beauté a porté essentiellement sur la présentation des programmes des différentes candidates et la séance des questions-réponses sur l’Afrique.

C’est à l’issue de ces épreuve pathétiques que le jury, composé de plusieurs personnalités de Washington, a rendu son verdict, en indiquant que toutes les participantes en sortent gagnantes.

La couronne est allée à la zambienne Lukwesa Morin, une étudiante de 26 ans, poursuivant un Master’s en relations publiques de John Hopkins University.

Miss Lukwesa Morin entourée de ses dauphines Natasha Mupenzi (à gauche) et Rama Dioum. AlloAfricaNews

Lukwesa Morin a reçu sa couronne des mains de Nana amuah-Afenyi VI, connue officiellement comme le roi Peggy, -un chef régnant du Ghana-, pour son plus grand bonheur et avec le sourire aux lèvres.

Puis, elle s’est agenouillée pour recevoir des “sages” et “utiles” conseils de King Peggy et de l’ambassadeur Chihombori-Quao, afin de mener ses nouvelles fonctions avec honneur et dignité, conformément à la tradition africaine.

“Je suis très honorée par cette distinction et je vais travailler à lutter contre la faim, l’analphabétisme et la malnutrition chez les enfants. Ce sont des problèmes réels en Afrique », a confié à AlloafricaNews la Miss Morin née au Togo d’une mère zambienne et d’un père français.

L’ougandaise Natasha Mupenzi et la guinéenne Rama Dioum sont respectivement première et deuxième dauphine. La Miss élue a reçu un prix de $2000. Ses deux dauphines ont chacune reçu $1000 et $500, respectivement.

La Miss African Union diaspora gardera sa couronne pendant 1 an au cours de laquelle elle sera la représentante authentique des valeurs culturelles africaines. Elle sera également la porte-parole pour l’autonomisation des jeunes femmes du continent à travers le monde.

Dr. Arikana Chihombori-Quao, représentante de l’Union Africaine aux Etats-Unis, le vendredi 7 décembre 2018. AlloAfricaNews

Le concours de beauté Miss African Union diaspora est une initiative personnelle de la représentante de l’Union Africaine aux Etats-Unis, Dr. Arikana Chihombori-Quao. Il s’inscrit dans le cadre de la mobilisation de la diaspora africaine en vue de sa participation effective au processus de développement socio-économique et culturel du continent.

S’exprimant à la clôture de l’événement, Dr. Chihombori-Quao a réitéré son appel à l’entente entre les filles et fils d’Afrique, face aux forces qui gouvernent dans l’ombre et qui cherchent à perpétuer leur domination sur le continent.

« Nous devons accepté que ceux qui mettent l’Afrique comme elle est aujourd’hui, ne vont rien faire pour changer cela. Les colonisateurs qui ont divisé l’Afrique en 54 pays, ils l’ont fait précisément pour voir notre continent vaincu et dominé. Cela ne changera pas tant que nous, les enfants d’Afrique, ne s’unissons pas et ne parlons pas la même voix. »

La prochaine édition du Miss African Union diaspora aura lieu en décembre prochain à Washington. Alsény Ben Bangoura

 

AlloAfricaNews

 

.