Le président Donald Trump a annoncé mercredi dans un tweet le départ de son ministre de la Justice Jeff Sessions, un limogeage qui pourrait entraîner des conséquences sur la très sensible enquête russe.

M. Sessions a précisé avoir présenté sa démission « à la demande » de M. Trump. Il sera temporairement remplacé par son propre directeur de cabinet, Matthew Whitaker.

Le locataire de la Maison blanche s’en prenait depuis des mois à Jeff Sessions, à qui il reprochait de s’être récusé dans cette délicate enquête.

Ancien sénateur ultra-conservateur de l’Alabama, Jeff Sessions fut l’un des premiers responsables du parti républicain à soutenir la candidature de Donald Trump pour la présidence en 2016. Avec Agence

 

AlloAfricaNews

LEAVE A REPLY

Votre commentaire :
Votre nom :