Deux hommes ont été tués mercredi soir par des tirs de militaires guinéens dans une banlieue de Conakry secouée dans la journée par des affrontement entre manifestants et forces de l’ordre, rapporte l’AFP citant de sources concordantes.

Mamadou Bela Baldé, 30 ans, est tombé en sortant de chez lui avec trois de ses amis dans le quartier de Wanidara sur des militaires qui ont alors « ouvert le feu », le touchant mortellement à la tête et l’un de ses compagnons, Mamadou Alimou Diallo, à la poitrine, a affirmé son frère. Une source à l’hôpital Ignace Deen a indiqué que l’établissement avait reçu les deux corps. Agence

 

AlloAfricaNews

LEAVE A REPLY

Votre commentaire :
Votre nom :