La Corée du Nord pourrait envisager de changer d’attitude si les Etats-Unis maintiennent leurs sanctions liées à son dossier nucléaire, a déclaré mardi le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un dans son discours de Nouvel An.

Son avertissement intervient après douze mois de rapprochement diplomatique entre Pyongyang et Washington.

« Si les Etats-Unis ne tiennent pas la promesse qu’ils ont faite devant le monde entier, nous pourrions ne pas avoir d’autre choix que d’envisager une nouvelle manière de sauvegarder notre souveraineté et nos intérêts », a averti M. Kim dans son discours retransmis par la télévision nord-coréenne.