Le président de la République, Alpha Condé a présidé, mercredi à Conakry, la cérémonie de lancement du service d’Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) du centre de diagnostic de la Caisse nationale de sécurité sociale(CNSS).

Dans son discours de circonstance, Alpha Condé s’est réjoui de cette avancée, affirmant qu’avec l’IRM, «beaucoup de maladies qu’on ne pouvait pas découvrir seront désormais diagnostiquées».

«Je félicite le directeur général de la Caisse et tous les employés pour ce progrès. La Guinée perd beaucoup d’argent pour évacuer des malades au Maroc, en Tunisie ou bien parfois en France», a dit le chef de l’Etat guinéen.

Selon lui, il est extrêmement important que la Guinée puisse se doter de moyens médicaux afin que l’ensemble de ses populations puissent bénéficier des soins qu’elles peuvent avoir au Maroc, en Tunisie ou en France.

Cette Imagerie par Résonance Magnétique (IRM), par sa caractéristique de haut champ, est une première en Guinée, a rappelé le DG de la Caisse nationale de sécurité sociale, Malick Sankon, précisant qu’il s’agit d’une machine 4.0 de dernière version, à la pointe de la technologie en matière d’imagerie médicale.

«Elle permettra, a-t-il indiqué, une nette précision dans le diagnostic de plusieurs pathologies et va contribuer à la réduction des évacuations sanitaires surtout celles liées aux besoins de diagnostics fiable». APA

 

AlloAfricaNews

LEAVE A REPLY

Votre commentaire :
Votre nom :