Une cour libyenne a condamné mercredi à mort 45 personnes accusées d’avoir tué des manifestants dans la capitale libyenne Tripoli pendant la révolte contre le régime de Mouammar Kadhafi en 2011, a indiqué le ministère de la Justice.

Au total 124 personnes, toutes en détention, sont jugées dans cette affaire, a précisé le ministère dans un communiqué dont l’AFP a reçu copie. Parmi elles, 45 ont été condamnées à mort par fusillade, 54 à cinq ans de prison, et 22 ont été acquittées. Agence

 

AlloAfricaNews