Des violents affrontements opposaient vendredi une coalition de groupes armés loyaux au Gouvernement d’union nationale aux forces de l’Armée nationale libyenne (ANL) de Khalifa Haftar à une cinquantaine de kilomètres de la capitale Tripoli, siège du GNA, a-t-on appris auprès des deux camps.

Selon une source de sécurité du GNA, les combats se déroulent dans les régions de Soug al-Khamis, al-Saeh et Soug al-Sabt, à moins de 50 km au sud de Tripoli. Le bureau média de l’ANL a fait état de son côté de « combats violents à la périphérie de Tripoli avec les milices armées ». Agence

 

AlloAfricaNews