« J’ai donné l’ordre au procureur général, tout petit drogué qui m’insultera, sera pris et il subira la rigueur de la Loi. La démocratie est un débat libre. On peut critiquer l’action du gouvernement, l’action du président. Mais la Constitution dit qu’on ne doit pas insulter le président. Donc, je préviens quiconque insultera désormais le président subira la rigueur. »

Alpha Condé, président de la République de Guinée