La communauté internationale a appelé vendredi à une « reprise immédiate des pourparlers » au Soudan entre les militaires et les meneurs de la contestation pour déboucher sur une transition « vraiment dirigée par les civils », a déclaré un haut responsable américain au terme d’une réunion à Washington.

Le secrétaire d’Etat américain adjoint chargé de l’Afrique, Tibor Nagy, a réuni des représentants de l’Union africaine, de l’ONU, de l’Union européenne, de la France, de l’Allemagne, du Royaume-Uni et de la Norvège « afin de coordonner les efforts pour encourager » les parties « à trouver un accord le plus rapidement possible sur un gouvernement intérimaire » qui soit « le reflet de la volonté des Soudanais ». Agence

 

AlloAfricaNews

LEAVE A REPLY

Votre commentaire :
Votre nom :